En wagon pour Cape Town

IMG_0204

Il nous reste tout juste une demi heure pour gagner la Train Station de Johannesburg. Le temps de négocier un bon prix avec le taxi devant l’auberge et c’est parti. Non ! Flûte. La batterie du taximan est à plat. Stéphane se propose de pousser. Nous sommes en pente. Arrivée à 200 m de la gare le taxi cale à nouveau. Les derniers mètres nous les faisons à pieds, accompagné du taximan abandonnant sa voiture en plein milieu de la route. Ca n’a pas l’air de l’affecter.

IMG_0252

Nous avons choisi le train « PREMIER classe » de la compagnie Shosholoza Meyl, pour rejoindre Cape Town. Ville dans laquelle nous récupérons Fendi fin avril, début mai. Si tout va bien.

A peine arrivée dans l’espace dédié, un petit déjeuner nous attend. Les hôtesses s’occupent de nos bagages, nous avons juste à nous laisser porter. Ce train met en principe 27h, à côté de celui moins cher, mais complet sur 10 jours et qui met 27h.

Le train est un excellent moyen pour profiter du paysage sans se fatiguer, ou faire des rencontres. C’est aussi une nouvelle expérience. Ce train est très critiqué pour sa lenteur et ses arrêts très fréquents. Nous on s’en fiche puisque nous avons le temps avec nous. Enfin presque. Au moment où j’écris cela, le contrôleur vient de nous expliquer que le train va avoir énormément de retard pour des problèmes de maintenance. Nous sommes partis à 11h et avons à peine fait 19 km et il est 18h !!!

Nous nous offrons ce petit luxe…avant de retrouver notre vie de baroudeurs. Il s’agit d’un train « all incluse », déjeuner, goûter, dîner, petit déjeuner, …peignoir et nécessaire de toilette compris. Il y a également un petit lavabo, des banquettes-couchettes et draps, dans chaque compartiment. Une douche se trouve à chaque extrémité de wagon.

IMG_0241

Nous avons une chance incroyable. Une chorale de voix masculine se trouve à bord. Ils nous offrent un chant avant la montée à bord. « Vers 16h, nous avons une répétition trois voitures plus loin. Si vous voulez venir … me suggère un des tenors. Il s’agit de l’ACADEMEN d’Helsinki. Le RDV est pris. Je vous fais partager ce morceau de chant zoulou, répété à plusieurs reprises. Ils s’accompagnent également d’une danse zoulou. Difficle de bouger à 50 dans un wagon !

Ecoutez la chorale de voix masculines ACADEMEN, d’Helsinki :

 » Ce chant et cette danse sont nouveaux pour nous », m’explique un des jeunes chanteurs. « Nous avons commencé à le répéter il y a 2 semaines. Et puis, notre répertoire est plutôt classique. En représentation nous sommes droit comme un I ». Je leur suggère de boire un ou deux verres de bière ou de whisky avant et ca ira très bien.
Ils sont en tournée. Leur prochain concert à lieu le 1er avril à Cap Town, à la Bethel Congregational Church, à 3 p.m.

L’après midi nous le passons à regarder par la fenêtre, lire, écrire, étudier l’anglais,…papoter avec les gens du train en english. Mise en pratique immédiate. Stéphane est très motivé !

Les paysages traversés nous confortent. La brousse, la terre rouge, des points d’eau avec des flammands roses. Les petites gares sont parfois laissées à l’abandon. De si de là quelques rares fermes isolées. Quelques villes traversées. Des enfants viennent nous voir. L’habitat est clairement concentré vers les grandes villes.

Le soir un succulent dîner nous attend dans le wagon restaurant du train. Nous avançons à peine. Le train s’arrête un nombre de fois incalculable. Nous avons maintenant plus de 5 h de retard…nous partageons notre dîner avec Nikki (infirmière) et Neel (policier), jeune couple new-yorkais en lune de Miel. Plus tard nous rejoignons, Valérie et Vincent, un couple de retraités irlandais de Bangor (à côté de Belfast) et Graig un australien de Sydney, professeur d’Université de Marketing.

IMG_0264

Nous buvons pour oublier que nous avons tant de retard…

Le train a un rythme lent très lent. Il s’arrête littéralement entre 2h et 5h du matin. Puis reprend son petit rythme. Vers 8h, le responsable du train nous annonce que nous avons maintenant un retard de 13h ! Un bus va certainement nous réceptionner à la prochaine gare pour Cape Town. Temps estimé par la route 12 h.

IMG_0235

Ecoutez, le bruit du train et quelques commentaires :

Au fur et à mesure que nous avançons , la situation s’empire. Toujours plus d’arrêts et encore plus de retard. Au final nous arriverons avec 24 heures de retard !!! Le côté positif : des gens sympas avec qui nous avons été « solidaires » et discussions en anglais, 2 repas en plus, 1 nuit à payer en moins. Mais si vous n’avez pas trop de temps devant vous, ne prenez JAMAIS ce train. Nikki et Neel, le couple new yorkais en lune de miel, ont fini par prendre un bus au dernier arrêt du train, vers 22h. Ils sont arrivés à 3 h du matin à Cape Town ! Nous à 7h, mais avec un lit confortable, avec des boules Quies.

Premières photos de Cape Town, au levé du soleil

 

 

 

 

5 réflexions sur “En wagon pour Cape Town

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s