Winelands : Stellenbosch, Franschhoek

IMG_1554

Lundi 15 avril. Direction la gare pour une nouvelle aventure ferrovière. Après nos 10 minutes de marche avec nos bagages : sacs à dos, valise et grand sac, l’agent de sécurité de la gare nous lance :  » Il n’y a pas de train aujourd’hui ! ». « Ah et pourquoi ? » je demande. « Trop de sable sur la voie et personne pour l’enlever », me répont-il.

Effectivement les sociétés de nettoyage des voies sont employées ponctuellement…. »Et les trains reprennent quand ? » « Je ne sais pas » nous dit-il . Et c’est reparti pour un taxi-Bolt, cette fois-ci jusqu’à Stellenbosch. Il faut compter environ 10 rands/km (60 cents d’euros). Ce moyen de transport a l’avantage d’être rapide, efficace, peu coûteux et procure du boulot à beaucoup de monde, notamment les Zimbawéens.

La route est belle. Elle longe un bout de mer. Mais après une quarantaine de kilomètres parcourus apparaît Khayelitsha, ce deuxième plus grand Township de l’Afrique du Sud. C’est le malaise. Barraquements, entassement de tôles ondulées à perte de vue. Linge suspendu que le vent caresse. Déchets plastiques. Carcasses de voitures. Effrayant ! Comment est ce possible que ce pays en soit encore là ? Depuis la fin de l’Apartheid des millions d’habitants des Townships attendent l’espoir d’un logement décent, avec eau courante, électricité, le tout à l’égoût…Des logements sociaux ont vus le jour. Mais combien ont été démarrés et sont restés inachevés faute de moyens. Où va l’argent ? Réalité trop criante pour se taire. Les ingélités nous sautent aux yeux….Depuis le début de notre arrivée en Afrique du Sud (que nous adorons) nous sommes éblouis par la beauté, et les richesses de ce pays…et tantôt effrayés par tant d’écarts et de misère dans une indifférence affichée.

Nous découvrons notre appartement cosy et design à Stellenbosch, dans le quartier de Paradyskloof. A environ 5 km du centre ville. Le quartier est résidentiel. Quel contraste !!! Nous savourons la chance que nous avons de vivre ça à chaque seconde. Voyager rend, entre autre, plus humble.

Josh, le propriétaire de ce joli appartement, du rez de chaussée de sa maison, nous accueille chaleureusement et nous propose plein de lieux de dégustation de vin, de déjeuner, de dîner….La région est une tentation olfactive, gustative ….Nous faisons quelques courses. Puis premières découvertes de cette jolie ville à l’architecture victorienne et son église néo-gothique. C’est également une ville universitaire de 26 000 étudiants, réputée. Une des seules où l’on dispense les cours en Afrikaans. C’est également ici que viennent s’entraîner les Springboks, l’équipe nationale de Rugby.

STELLENBOSCH

Centre névralgique de la viticulture sud-africaine. 15 000 hectares de vignes. Climats variés, situé entre ciel et mer. Plus de 300 domaines viticoles. Le choix va être difficile. Heureusement que Josh nous a orienté. Nous avons découvert AsaraDornierWaterford, Delaire Graff et Jordan à Stellenbosch.

Je vous avais promis un article sur le vin. Alors voici nos découvertes. Chaque cave propose 3, 5, 6 ou 7 dégustations de vins différents. La dégustation est payante. Son prix varie entre 40 et 100 rands (entre 2,5 et 6,30 euros). Parfois il est possible de commander une assiette d’assortiments de fromage et/ou charcuterie. D’autres proposent des paniers de pique-nique sur réservation. D’autres ont des restaurants sur place, parfois les mieux étoilés…La plupart font dans le haut de gamme voir dans le luxe et rivalisent de créativité dans les activités annexes proposées : hébergement, piscine, spa, massages, cours de d’oenologie, de cuisine, de jardinage, de peinture, parcours de golf, ballade dans les jardins et potagers, à cheval ….on peut également y trouver des oeuvres d’art, boutiques de vêtements, marchés de produits frais (boulangerie, charcuterie, fromagerie, boucherie)…

Premier domaine et dégustation de vin : l’ASARA. Une longue allée à remonter. Une heure déjà que nous marchons. Des vignes de part et d’autres, puis un potager sur la droite. La salle de dégustation propose des tabourets d’inspiration asiatique autour de tonneaux/tables. Un mur entier en verre invite à découvrir les bariques de vins en sommeil pour des jours heureux.
Trois dégustations sont proposés : un Pinotage* rosé, un Chenin et un Syrah. Coup de coeur pour son Chenin. « Un vin bien de chez nous » me dit Stéphane. Ici il est sublimé par le soleil. Léger et parfumé. Et hop ! Ca sera notre apéro pour ce soir.

Qu’est ce que le Pinotage ? Exclusivité toute sud-africaine :
Le *Pinotage, croisement entre le Pinot Noir et le Cinsault, peut être vinifié en rouge ou rosé, mais également pour faire le fameux champagne « Cap Classique ». Assemblé avec le Cabernet Sauvignon, le Merlot ou le Shiraz, il prend alors le nom de « Cape Blend ».

Retour en auto-stop. Le manager du domaine s’arrête. Nous échangeons sur les dernières news de l’incendie de la Cathédrale Notre Dame, qui nous a rendu bien triste. Il nous quitte, ravi d’avoir pu échanger avec nous sur la France, ce joli pays et souhaite nous suivre sur le blog.

Le lendemain nous louons des vélos, mais n’iront pas très loin. Beaucoup de côtes et déguster du vin prend du temps et de l’énergie.

DORNIER
Le restaurant Bodega, de style espagnol, se trouve sur la droite en arrivant. Plus loin, la cave de dégustation d’architecture moderne, toute en courbes nous séduit d’emblée. Un grand bassin d’eau sépare le restaurant de la cave. La salle de dégustation, avec ses hauts plafonds et ses grandes baies vitrées, offre un joli paysage sur les vignes et monts environnants. Nous avons une préférence pour les canapés et fauteuils mais ils sont déjà pris. Nous nous installons sur de belles chaises en cuir et table en bois massif, moins cosy, mais dont les matériaux semblent de grande qualité. L’ensemble est feutré. Nous dégustons 4 vins : 2 blancs, 2 rouges.

Stéphane, qui d’habitude ne souhaite pas trop s’exprimer, se transforme en sommelier (en toute novicité et à prendre au 4ème degré) et nous livre ses appréciations viticoles pour chaque dégustation, j’en profite pour l’enregistrer :
Ecoutez Stéphane commenter les dégustations de vin chez DORNIER :
Sauvignon blanc, 2018


Chenin blanc, 2018

Pinotage, 2016

Syrah, 2016

 

WATERFORD
Est le domaine que nous avons le plus aimé. L’allée est bordée de vignes de chaque côté. L’endroit est beau, précieux, cosy, calme, champêtre. Un air de Toscane. Une jeune femme nous accueille, sourire aux lèvres, après avoir traversé l’allée sur 200 m , avec nos vélos. Point de différence. Ici les gens savent vous acceuillir avec sourire et préciosité. Le sommelier, souriant, posé et délicat, nous a même proposé une visite privée pour les caves en milieu de dégustation. Les vins sont très bons. Nous avons gôuter 6 vins chez Waterford. 3 blancs et 3 rouges.
Ecoutez Stéphane commenter les dégustations de vin chez WATERFORD :
Rosé Mary de 2018

Sauvigon blanc,  2016

Chardonnay, 2016

Visite de a cave


Grenache noir, 2017

Cabernet Sauvignon, 2016

Shiraz, 2014

 

DELAIRE GRAFF
Une allée montante. L’art commence ici déjà avec les sculptures de silhouettes élancées qui bordent l’allée de ci de là. L’art semble vouloir s’émanciper à chaque endroit de ce magnifique domaine. Du jardin aux toilettes. L’accès au domaine est orné de sculptures en bronze. Dans le hall d’accueil peintures, sculptures, boutiques de vêtement, bijoux, accessoires de luxe. Impressionnant ! Laurence Graff, célèbre diamantaire, a réuni sa collection privée, sublimée dans ce lieu. La salle de dégustation, gourmande en taille, se prolonge par une immense terrasse donnant vue sur les vignes. Grandiose !!!!
Ici nous dégusterons 3 vins : un Chenin blanc, un Chardonnay et un Botmaskop.

JORDAN
Très beau domaine, plus retiré, à environ 15 km du centre. Nous filons sur une petite route de campagne pour y accéder. Idéal pour déguster un breakfast ou un déjeuner sur sa jolie terrasse . Vue sur un petit lac aménagé avec canards, ibis, aigles pêcheur d’Afrique, …. La montagne en face. Terrase au soleil, au calme.

FRANSCHHOEK

Franschoek est à une trentaine de kilomètres de Stellenbosch. Pas possisble de passer à côté. « Surtout pour des français », nous dit-on ! Même si ça fait bien longtemps que plus personne ne parle français ici !! »Le coin des français ». 1688. 200 huguenots français fuient la révocation de l’Edit de Nantes et s’installent entre Stellenbosch et Paarl, en enmenant avec eux leur savoir faire en matière viticole. De là commence une longue histoire autour de la vigne, et qui ne cesse de grandir !

Voici quelques domaines que nous avons eu le plaisir de découvrir ici à Franschhoek : Haut Espoir, Moreson, La Motte, Babylonstoren et Boschendal.

HAUT ESPOIR
Nous avons choisi ce domaine pour sa simplicité et ses bons vins. Encore un peu jeune mais en devenir. Une belle salle de dégustation, aérée et vues sur les vignes et les montagnes, en hauteur. Mais nous choississons de nous installer au comptoir en fer forcé, avec ses jolis tabourets du même matériau. La sommelière est présente pendant toute la dégustation. Charmante. Nous sommes les seuls clients et c’est tant mieux !!! Le luxe c’est sympa…mais le contact humain est dans la simplicité. Comme nous démarrons notre journée, nous nous décidons pour trois dégustations : Cloudfall 2016, Sémillon 2017 et Shiraz …euh….me rappelle plus l’année…Coup de coeur pour le Shiraz !

 

MORESON
Ici, la dégustation se passe autour d’une table ronde et des chaises en fer forgés, dans le jardin attenant aux vignes. Point de chichi. On vient ici pour déguster du vin. Revenons aux sources ! Cinq vins à déguster ! Bon là il va falloir s’y mettre à deux. Nous goûtons ici du Champagne Blanc de Blanc, un Chardonnay de 2013, un Pinotage de 2016, un autre de 2015, et un Merlot de 1999. Stéphane a un Coup de coeur pour ce dernier !!!
Ecoutez le coup de coeur de Stéphane pour le Merlot 1999 de Moreson

 

LA MOTTE
Nous avons également beaucoup apprécié ce domaine. Un des plus anciens domaines de l’ère viticole sud africaine. La salle de dégustation est une immense pièce carrée avec de grandes tables en bois au centre et sur les côtés, puis vers la droite,  des canapés et fauteuils style « clubs »avec des cousins moelleux, très british. Une grande cheminée trône au milieu. De part et d’autre, un mur vitré donne un accès visuel et physique sur les barriques de vins entreposées. La présentation des vins est une cérémonie. Ici la dégustation est composée de sept vins ! Un Sauvignon Blanc de 2018, un Millénium rouge de 2017 (44 % Merlot, 37 % Cabernet Franc, 10% Malbec, 9% verdot), Pietneef Sauvignon blanc de 2017, Cabernet Sauvignon rouge 2016, Chardonnay 2017, Syrah 2016, Pierneef Syrah Viognier 2016 et comme nous avons l’air d’apprécier les vins, la sommelière nous offre un huitième vin le Hanneli de 2013 (60% Syrah, 30% Grenache et 10 % Petit Sirah) !!!! Sublime. Bon ben, notre coup de coeur va vers ce dernier ! mais un peu cher pour acheter la bouteille. 2ème coup de coeur le Pietneef Sauvignon Blanc de 2017 !!!!
Ecoutez la sommelière de chez La Motte nous présenter deux Syrah :

Coup de coeur pour le de La Motte Syrah Hanneli 2013, écoutez

IMG_3719

 

 

BABYLONSTOREN
Non seulement un domaine viticole, mais également une ferme en activités. Poules, canards, jardins potagers et fruitiers, fines herbes & épices, labyrinthe. Les animaux se promènent en liberté. Le restaurant Babel, un des meilleurs du coin, dit-on. Le Green House café sous une verrière, un peu plus loin piscine et spa,….et ce domaine immense dans lequel il est bon de flâner en fin d’après midi, c’est ce que nous avons fait. Mais trop tard pour la dégustation des vins.

 

BOSCHENDAL
Domaine viticole bâti autour d’une des plus anciennes fermes du pays, 1685. Cadre magnifique, 2 restaurants utilisant les produit locaux, roseraie, pique-niques sur l’herbe.
Nous étions venus là pour un Market Food en plein air en soirée,…mais reporté pour cause de mauvais temps. Nous nous contentons d’une petite salade dans l’un de ses deux restaurants : Le Dehli.

IMG_1702

4 réflexions sur “Winelands : Stellenbosch, Franschhoek

  1. FERRIERES Gilbert

    Bonjour Mireille et Stéphane, ça change de la case à Jules !! Quand vous aurez récupéré le véhicule, j’espère bien qu’un recoin du véhicule pourra transporter une bouteille pour boire à Millau! Ici tout va bien ,Nous partons 4 jours chez des amis dans le Lot, puis du 24 au 31 mai on sera en Bretagne, du 20 au 25 juin on sera dans la région des lacs en Italie et du 26 juin au 3 juillet à Paris. C’est pas l’Afrique du Sud , alors bonne continuation , bonnes dégustations… je me suis bien marré avec l’expérience des vaches, je suis fils de paysan qui avions des vaches…
    Bises, Gilbert , Cathy

    J'aime

    1. Merci Cathy & Gilbert . Plein de belles aventures aussi dans vos divers séjours ! Je vois que vous avez la bougeotte ! le temps commence à être long sans Fendi, il tarde à arriver, mais on en profite pour faire des choses que l’on ne ferait peut être pas…Bisous

      J'aime

  2. sofiesoyer

    je te souhaite de passer l un de tes meilleurs anniversaire dans ce beau périple que vous vivez depuis plusieurs semaines…
    Nous pensons très souvent à vous et vous souhaitons de belles rencontres dans votre AVENTURE. (l aventure d une vie )
    Des gros bisous Mireille
    Soyer and co

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s