L’interminable confinement bolivien

Confinement jusqu’au 30 juillet, avec quarantaine rigide décrétée jusqu’au 10 juillet. Voilà plus de trois mois que nous sommes confinés en Bolivie, dans le petit village de Combuyo, dans la ferme agroforestière appelée Mollesnejta de Noemi. Quelle est la situation sanitaire en Bolivie ? Comment est gérée le confinement ? Où en est le projet des Barbijos ? Comment passons nous nos journées ?

Découvrez nos quelques rencontres, malgré le confinement. Nos deux semaines de liberté avec Fendi, avec panne. Des sons, de la musique, des recettes de cuisine boliviennes et une revue de presse.

Lire la suite

Une ferme viticole végane au Chili

Nous quittons le bord du Pacifique du côté de Tomé et nous dirigeons vers la ferme viticole végane. Nous sommes attendus pour une semaine de services et petits travaux, contre gîte et couvert. Nous arrivons vers 19h30. Le soleil n’est pas encore couché.
Nous apercevons Daniela, Pablo, propriétaires de la ferme et Louan, leur fil de 18 mois, sur le chemin, menant vers leur maison. Le terrain est en pente. J’emprunte un petit chemin avec Daniela. Stéphane prend la route vers les sommets de la vallée en Fendi, avec Pablo, Louan sur ses genoux, pour découvrir notre campement. Nous passons devant une petite cabane.

Lire la suite

Salvador de Bahia, un charme fou

J1-Départ de Rio de Janeiro pour Salvador de Bahia.
Nous sommes le 11 novembre. Cette fois-ci nous prenons l’avion. 1h30 de vol, mais l’avion a un peu de retard au décollage.
Nous arrivons à Salvador de Bahia vers 18h. Il fait déjà nuit. Le soleil se couche vers 17h. Il fait 27°. Nous sautons dans un Uber-taxi, direction le centre de Salvador de Bahia. 2,6 millions d’habitants. Nous nous approchons du quartier de Christian, Aurilda, Gabriel et Uddy (leur chien) qui nous accueillent chaleureusement. Christian est un ami alsacien de longue date, de Wissembourg, ma ville de jeunesse. Aurilda est brésilienne et cela fait plus de 30 ans qu’ils partagent leur vie au quotidien.

Lire la suite

Rio de Janeiro, Samba Samba

Nous quittons la gare routière de Sao Paulo. Il est 11h. En route vers Rio de Janeiro, le paysage est verdoyant et vallonné. De nombreuses rivières sont visibles tout le long du parcours. 6 heures de bus. Siège inclinable, 1er étage, 2ème rang à gauche. Le bus a du vécu mais reste confortable. Puis un arrêt déjeuner, à mi parcours, dans un restoroute à la musique bavaroise. Surprenant. Je soupçonne des cars entiers de touristes allemands débarquant ici, en saisons touristiques. Et puis Rio de Janeiro, avec ses 6,33 millions d’habitants, apparaît au loin et s’étalant à l’infini. Ville de tous les fantasmes.

Lire la suite