L’interminable confinement bolivien

Confinement jusqu’au 30 juillet, avec quarantaine rigide décrétée jusqu’au 10 juillet. Voilà plus de trois mois que nous sommes confinés en Bolivie, dans le petit village de Combuyo, dans la ferme agroforestière appelée Mollesnejta de Noemi. Quelle est la situation sanitaire en Bolivie ? Comment est gérée le confinement ? Où en est le projet des Barbijos ? Comment passons nous nos journées ?

Découvrez nos quelques rencontres, malgré le confinement. Nos deux semaines de liberté avec Fendi, avec panne. Des sons, de la musique, des recettes de cuisine boliviennes et une revue de presse.

Lire la suite

Un barbijo que dura para todos

« Un barbijo que dura para todos ». C’est le nom de notre projet de création de masques. Voilà comment nous rendre utiles auprès des boliviens durant nos nombreuses semaines de confinement. Déjà deux mois. Si nous remplissons quelques tâches dans la ferme de Mollesnejta, il nous semblait important d’avoir une action auprès des locaux, maintenant et dans les temps à venir. Mais pour ça nous avons besoin de vous ! Apprenez également à réaliser un masque à la main.

Lire la suite

Enfermés dehors

Nous arrivons dans la ferme de Mollesnetja un samedi, en fin d’après midi. Nous sommes le 21 mars. Les dernières vingt quatre heures ont été mouvementées, pour nous, en Bolivie. Mais nous avons réussi à arriver à temps dans notre refuge, aux pieds des montagnes (cf art. précédent).
Don Dimetrio, employé à la ferme et Pédro, son fils, sont là pour nous ouvrir le grand portail rouge. Un peu plus loin nous croisons Johanna, l’étudiante autrichienne, là depuis huit mois. Elle raccompagne quelques étudiants boliviens retournant chez eux. Puis Johanna nous propose un verre d’eau chaude au citron, dans la petite cuisine prévue pour les personnes extérieures (volontaires, étudiants, workawayers,…). Puis nous faisons la connaissance d’Adelheid et de Christian, tous les deux allemands et hôtes de la ferme de Mollesnejta.

Lire la suite