Le Botswana en toute liberté

Nous sommes le 20 juillet et nous quittons Maun. A peine 20 km plus loin, la belle route bitumée s’arrête. La route est défoncée. Tôle ondulée, sable, poussière, trous,…et j’en passe. A quelques kilomètres plus loin, un homme est adossé à sa remorque, à l’arrêt, de l’autre côté de la route. L’axe de la roue de la remorque est rompu. Nous lui demandons : « Do you need help ? ». « No, Thanks » répond-il. Son compagnon de route est déjà parti pour un dépannage. Mais il fait très chaud. Nous approchons de midi et le soleil brûle. Son front perle de sueurs. Nous lui laissons une bouteille d’eau. Son sourire revient pour un court instant. Nous continuons cette piteuse route jusqu’au Moremi Game Reserve.

Lire la suite